Avocat en
droit de la famille

Icone adoption

Adoption enfant, adulte :
vos démarches facilitées avec un avocat à Villefranche-sur-Saône

Vous désirez adopter, mais ne savez pas par où commencer ? Vous voulez prouver un lien de parenté avec votre enfant pour pouvoir bénéficier d’un droit de visite ? À l’inverse, vous cherchez à contester votre paternité ?

Face à toutes ces situations, je me tiens à votre disposition pour vous informer sur la marche à suivre, vous accompagner dans vos démarches d’adoption ou de filiation et solliciter les tribunaux compétents en droit de la famille.

Adoption enfant ou adulte :
simple ou plénière ?

Les personnes souhaitant adopter ont deux possibilités pour le faire : passer par la forme simple ou la forme plénière.

L’adoption simple permet d’adopter une personne (mineure comme adulte) sans supprimer les liens avec sa famille d’origine.

L’adoption plénière remplace le lien de filiation existant entre l’adopté et sa famille d’origine par un nouveau lien. Les droits et liens familiaux avec sa famille biologique sont alors rompus.

Attention, les conséquences pour l’adopté et l’adoptant n’ont pas la même portée. Le choix doit être mûrement réfléchi. De plus, adopter est soumis à des conditions auxquelles il vous faut répondre. Pour cela, il est préférable de se tourner vers un avocat compétent comme Maître Aurélie Éjarque qui vous dirige vers la solution la plus adaptée à votre profil.

Les conditions pour adopter un enfant ou un adulte

En France, l’adoption d’un enfant ou d’un adulte est permise aux :

  • couples mariés depuis plus de 2 ans non séparés de corps, ou âgés de plus de 28 ans,
  • personnes de 28 ans vivant seules ou en couple, mariées ou non, souhaitant adopter de manière individuelle (avec l’accord du conjoint si marié).

Aussi, pour pouvoir adopter, l’adoptant doit être âgé de plus de 15 ans que l’adopté.

Renseignez-vous sur les modalités avec mon cabinet d’avocat en droit de la famille qui vous fait part de toutes les conditions d’adoption et vous explique en détail les différentes étapes de la procédure d’adoption.

Filiation paternelle et maternelle :
contestation et reconnaissance

Lorsque vous sollicitez mes services d’avocat pour une demande de filiation maternelle ou paternelle, je m’engage à vous aider à constituer votre dossier et à vous assister devant le juge pour :

  • la création d’un lien de filiation entre un parent et un enfant avec une expertise biologique (action en recherche de reconnaissance de paternité ou de maternité et leurs conséquences),
  • la contestation d’un lien de filiation (contestation de paternité),
  • la création d’une obligation de contribution financière pour l’enfant sans lien de filiation (action à fins de subsides).